Release party Sweet Olive + Joseph Kamel

Concert

Protocole sanitaire

• Atten­tion confi­gu­ra­tion assise et jauge limi­tée.
• Port du masque obli­ga­toire.
• Nous conti­nuons d’af­fi­ner et d’améliorer les condi­tions d’ac­cueil (four­ni­ture de gel hydro-alcoo­lique, cir­cu­la­tion du public, condi­tion d’u­ti­li­sa­tion du bar, de la ter­rasse…).
Nous com­mu­ni­que­rons rapi­de­ment sur l’en­semble du pro­to­cole entou­rant la pro­gram­ma­tion d’au­tomne 2020. Mer­ci de votre com­pré­hen­sion.

Sweet Olive

SWEET OLIVE, c’est avant tout une équipe Nor­mande de cinq musi­ciens déter­mi­nés à arpen­ter le plus de scènes pos­sibles et à faire dan­ser les foules. Une iden­ti­té Pop Groove qui s’inspire de la Funk, où l’on peut rele­ver l’influence de Michaël Jack­son, Prince ou encore Jami­ro­quai… En Octobre 2018 le groupe donne son pre­mier concert à Caen. Depuis lors, un EP « SHOOT » appa­raît, sou­li­gné par un tra­vail pous­sé du son. Paral­lè­le­ment, SWEET OLIVE par­cours la scène Pari­sienne ain­si que du grand ouest (le Bata­clan, Le Fer­railleur de Nantes…), et s’ap­prête à sor­tir son tout pre­mier album ROADING le 3 novembre 2020. Un pro­jet vibrant et enflam­mé que la chan­teuse danse sans cesse. Ce voyage ini­tia­tique vers des terres à la fois joyeuses et mélan­co­liques est avant tout le reflet émo­tion­nel pro­fond de Célie qui écrit les textes. Paul, lui, prend une place toute par­ti­cu­lière dans la com­po­si­tion musi­cale et crée la cou­leur du son à l’aide de cla­viers et sons ana­lo­giques et vir­tuels.

Trem­blez, dan­sez, voya­gez pen­dant ce Show qui vous pro­pul­se­ra en vous même.

Joseph Kamel

Basé à Caen, Joseph Kamel est un auteur-com­po­si­teur-inter­prète âgé de 24 ans.
Arri­vé à 14 ans en France de son Egypte natale, c’est depuis une décen­nie qu’il conti­nue de voya­ger entre les pay­sages musi­caux :
pop alter­na­tive, neo-folk, soul, hip-hop, slam. Tous com­po­sés dans son home-stu­dio, ses mor­ceaux parlent avec fran­chise et poé­sie des ques­tion­ne­ments et émo­tions d’un jeune artiste, le tout en anglais ou en fran­çais.
Ses ins­pi­ra­tions vont de Bon Iver à Ben Howard, en pas­sant par le rap fran­çais d’IAM, la musique orien­tale d’Oum Kal­thoum et la gui­tare de Mark Knop­fler.
Récem­ment, un pas­sage (trop) fur­tif mais remar­qué lors des audi­tions de The Voice le font connaître sur les réseaux sociaux et dans sa ville.
Car Joseph Kamel, c’est aus­si une voix, grave, cha­leu­reuse, rocailleuse par­fois, qui ne laisse pas indif­fé­rent, et qui sait se bala­der entre force et dou­ceur.
Autour de lui, deux musi­ciens et amis l’ac­com­pagnent, lui et sa gui­tare, pour offrir une expé­rience à la fois douce et puis­sante, entre accords de pia­nos,
arpèges de gui­tares et har­mo­nies vocales. Ensemble, ils joue­ront des mor­ceaux inédits sur scène, qui seront pour la plu­part pré­sents dans le pre­mier EP
de Joseph Kamel, dont la sor­tie est pré­vue pour le début d’an­née 2021.

Galerie

Le Cargö utilise des cookies pour vous offrir une belle expérience utilisateur et mesurer l’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.