Étienne de Crécy (DJ set) + Irène Drésel + Lucie Antunes

Concert

ÉTIENNE DE CRECY (DJ set)

Étienne de Cré­cy est un acteur incon­tour­nable de la scène élec­tro­nique inter­na­tio­nale. En vingt ans d’un par­cours en constante évo­lu­tion, le pro­duc­teur fran­çais signe des albums majeurs de l’électronique mon­diale : Pan­soul (avec Phi­lipe Zdar sous le nom Motor­bass), Super­dis­count, Tem­po­vi­sion, Super­dis­count 2 & 3. Il est aus­si l’auteur d’une tren­taine de maxis et réa­lise une qua­ran­taine de remixes pour des artistes comme Kraft­werk, Air, Moby, ou Lil’ Louis. Recon­nu pour l’éclectisme et l’efficacité de ses pro­duc­tions, Étienne de Cré­cy est aus­si un DJ pas­sion­né. Pour sa venue au Cargö, le patron de l’élec­tro fran­çaise nous offre un set de près de 2h, bour­ré de pépites !

IRENE DRESEL

Tech­no haute en cou­leur aus­si sen­suelle que fron­tale, voi­là com­ment décrire en quelques mots le monde d’Irène Dré­sel. Un monde hyp­no­tique dans lequel BPM lan­gou­reux et spor­tifs côtoient des mélo­dies cris­tal­lines, déjouant ain­si les attentes de plus d’un audi­teur du genre. Artiste poly­morphe ayant quit­té la fré­né­sie pari­sienne pour le calme de la cam­pagne, Irène Dré­sel soigne son uni­vers jusque dans les moindres détails, comme en témoignent sur scène les roses qui sur­plombent avec grâce l’acier froid de ses machines. Si Irène Dré­sel com­pose seule, elle s’accompagne en live d’un per­cus­sion­niste, Sizo Del Givry, agré­men­tant ain­si d’une aura cer­taine cette sin­gu­la­ri­té visuelle. Une for­mule en binôme qui tou­te­fois n’exclut pas de temps à autre l’intervention ponc­tuelle d’autres invités.

Après deux EP consé­cu­tifs, « Rita » (2017) et « Icône » (2018), son pre­mier album, « Hyper Cris­tal », a vu le jour au Prin­temps 2019 et son der­nier album, « Kin­ky Dog­ma », est sor­ti der­niè­re­ment en juin 2021. Ce nou­veau disque met en exergue la nature répé­ti­tive et spa­tiale de son style musi­cal, nous plon­geant dans sa folle psy­ché pour dan­ser toute la nuit dans des champs de fleurs. Tan­tôt fré­né­tique tan­tôt plus solen­nelle, c’est une musique qui se doit d’être écou­tée comme un chant spi­ri­tuel pour libé­rer notre corps dans des fêtes dionysiaques.

LUCIE ANTUNES

Après avoir offi­cié aux côtés de Moodoïd, Aqua­serge, Yuk­sek ou encore Sushee­la Raman, Lucie Antunes assou­vit son désir de se consa­crer à sa propre musique. À par­tir de 2015, elle crée des pièces électro-acoustiques pour illus­trer les spec­tacles qu’elle met en scène : Bas­cules en 2018, Moi, comme une autre en 2016, Mémoires de femmes en 2014. Lucie mul­ti­plie depuis, comme une nécessité, les col­la­bo­ra­tions avec chorégraphes, per­for­meurs et musiciens.

De ces échap­pées belles nai­tra SERGEÏ, une musique qui ne se veut pas plus savante, ni plus érudite ; juste une musique dont l’horizon ne cesse de s’élargir avec le dan­ce­floor comme ligne de mire et la volonté clai­re­ment exprimée de se racon­ter sur un disque. La musique de Lucie ne se ferme à per­sonne. Derrière cha­cun des titres qui com­posent son album se cache une his­toire, quelque chose qui a été res­sen­ti et vécu en silence et qui vient explo­ser sans fard. Elle est là, puis­sante et sen­sible, per­son­nelle et intense. Elle nous prend, nous soulève, nous transporte.

Concert ini­tia­le­ment pré­vu le 05/02/2022. Les billets ache­tés pour la date ini­tiale res­tent valables pour celle de report.

Médias

Galerie

Le Cargö utilise des cookies pour vous offrir une belle expérience utilisateur et mesurer l’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.